Accéder au contenu principal

Ambulanti...


Je me demande toujours comment le touriste de base peut être autant assoiffé de ces objets, tous très laids, rarement manufacturés ailleurs qu'en Chine, que l'on trouve dans les villes touristiques du monde entier. A Venise, ils sont légion. Mais ce n'est apparemment pas nouveau puisque déjà, dans l'antiquité, les gens se plaignaient de l'invasion des marchands installés le long des rues à Delphes comme plus tard à Rome. Sans parler de ceux du Temple de Jérusalem chassés par Jésus... C'est rigolo de voir les attroupements de gamins en "gita scolastica" (voyage scolaire) agglutinés devant ces souvenirs à trois sous, les grosses mémères américaines et T-shirts fluos et les gondoles faisant lampe de chevet.

Commentaires