Accéder au contenu principal

Splendeurs de Venise

Très agréable soirée aujourd'hui à l'invitation du Consul d'Italie. Madame Stéphane Felici qui recevait - une fois encore somptueusement - ses invités pour une visite privée de la magnifique exposition qui vient d'ouvrir ses portes à Bordeaux. Après plus d'une heure passée à admirer les peintures du Titien, de Veronèse, Bassano et les somptueux dessins de Carpaccio, Bellini ou Campagnola, notre dame consul nous a convié à un très joli concert au programme pour le moins inattendu, dans le hall du Musée des Beaux Arts, à deux pas de l'exposition, dans les jardins du Palais Rohan.
.
La foule des invités, élégants visons et jeans fashion mélangés, se déplaça gentiment vers les jardins de la Mairie, éclairés par des bougies pour marquer le chemin. Le Trio de Genova, - formé de trois jeunes musiciens de la Scala di Milano, Sergio Casellato (clarinette), Andrea Bellettini (violoncelle) et Vittorio Costa (piano) -, interpréta pour nous une pièce inédite d'un compositeur allemand oublié, un trio de Glinka et un autre de Nino Rota, aux accents très chostakovichiens. Le public, apparemment assez connaisseur en redemanda, en dépit du froid que les musiciens réussirent à maintenir à distance (le jeune pianiste avait les doigts gelés!).
.
Après les bis d'usage, qui nous permirent d'entendre notamment un joli morceau - inattendu - de Schumann, le consul offrait aux 150 invités ravis, le traditionnel panettone de Noël - dont les effluves nous charmèrent presque autant que la musique pendant tout le concert -, arrosé d'un délicieux Moscato d'Asti. Un agréable moment comme le sont toujours ceux que sait organiser notre charmant consul.
.
je vous reparlerai en janvier de cette belle exposition que Bordeaux va partager avec Caen, et de son catalogue.


Commentaires