24 février 2007

Venise et la littérature de gare

Bon, ce n'est pas un conseil, mais si vous vous sentez esseulé(e) dans votre voiture-sleeping(*) lors de votre prochain voyage à Venise, pourquoi ne pas vous plonger dans la lecture de ce roman comme cela vous nous en ferez le compte-rendu ? Moi je crains le pire mais bon après tout, ce n'est peut-être pas si nul que la couverture veut bien le suggérer...

(*) : wagon-lit pour les générations qui ne prennent que l'avion ou les TGV et n'auront pas goûté aux délices des cabines avec vrai lit et cabinet de toilettes dans les trains de nuit !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...