18 mai 2007

Les yeux épris du ciel...


"Je veux rester ici sans penser : je veux vivre.
Les yeux épris du ciel n'ont pas besoin de livre.
L'automne de Venise épargné du soleil,
Sera ma rêverie et mon repos vermeil..."

Albert Mérat, les villes de marbre
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...