01 avril 2007

Pas doute, le printemps est là...

 
Tout semble dormir encore mais Derrière le calme apparent, la ferveur peu à peu se ressent. La belle saison, enfin, est de retour. L'air s'est fait plus doux, la lumière plus ample. Venise redevient elle-même. Le touriste moyen, celui qui ne fait que passer de Rialto en palais des doges ne voit rien, mais vous, les fous amoureux de la Sérénissime, tendez l'oreille, ouvrez l'oeil, respirez amplement et vous sentirez ce dont je veux parler : Le doux printemps de Venise n'est pas une invention de poète. 
 
 
Toutes la gamme des couleurs qui dansent en reflet sur l'eau verte des canaux ne peut laisser personne indifférent, le parfum des fleurs qui envahissent l'atmosphère et cette douce chaleur qu'un vent léger vient adoucir. 
 
 
La glycine de notre jardin embaume jusque dans la rue. A cet odeur subtile qui suit le passant partout dans la ville se mêle, les odeurs des étals de fruits, le fumet des brioches aux devantures des pâtisseries. La brume du matin est devenue légère. Le jour se lève sur un ciel sans nuage. C'est la saison que je préfère ici. Tout semble chanter et chacun parait joyeux.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...