05 mars 2006

Dans un peu plus d'un mois, Dieu voulant comme on dit chez moi, nous retrouverons notre maison de Dorsoduro. La glycine en fleur et les chats qui jouent dans le jardin. L'herbe sera haute, il faudra la couper. Combien j'ai hâte de retrouver mes habitudes vénitiennes... Le Gazzettino du matin lu en sirotant un spritz à la terrasse du café de Sta Margherita, où me rejoindront l'un après l'autre, les enfants se disputant le choix des ballades ou des visites de la journée... Le marché au Rialto... les bons petits plats cuisinés tous ensemble, en musique. Bob Marley, Nat King Cole, Vera Lynn ou Julius LaRosa... Les sorties en barque... Les tramezzini et le vin blanc du Café del Paradiso... La messe à San Giorgio et la tarte aux amandes de Rosa Salva... Les vieux amis qui viennent partager un rare Clinto avec des tartines, bruschetta et tapenade, anchois frais et coquillages... Doux farniente et longues promenades sans but... La récompense de semaines de travail, de fatigue et de vie bordelaise.

posted by lorenzo at 22:34
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...