24 juillet 2006

L'affaire du Lavena : suite (sans fin)...

La musique... ne change pas. Mais l'orchestre trop "bruyant" du Cafè Lavena sur la piazza est plus vivant que jamais. Le verdict est tombé, la loi appliquée mais s'il n'a plus le droit de jouer à l'emplacement précédent clos par des scellés, personne ne lui a interdit de jouer... 

Ainsi les musiciens qui depuis des années perturbent le quotidien de la signora Paola Cazzavillan, propriétaire de la bijouterie-horlogerie voisine se sont contentés de se déplacer quelques mètres plus loin, contre le podium en fait et cela fait davantage de bruit... Mais personne ne commente l'évènement chez Lavena. Comme le dit le Gazzettino de ce matin "le bocche sono tutte cucite" (toutes les bouches sont cousues). Giovanni Rei, un jeune neveu du propriétaire  aurait aimé dire son point de vue mais s'est fait vite remettre vertement à sa place par son oncle... Les touristes sont toujours là et les consommations vont bon train... La bijoutière elle, a précisé simplement (et gentiment) aux journalistes que le désagrément sonore était pire maintenant car sur l'estrade au moins, les sons étaient étouffés par le velum et les tentures... Voilà une querelle qui promet de durer, un peu dans le genre Don Camillo et Peppone... 

posted by lorenzo at 19:22
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...