29 septembre 2006

Comme un verre de Venise




Comme un verre de Venise
sait en naissant ce gris
et la clarté indécise
dont il sera épris,

ainsi tes tendres mains
avaient rêvé d'avance
d'être la lente balance
de nos moments trop pleins.

Poème de Rainer Maria Rilke
Peinture de Sargent

posted by lorenzo at 06:40
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...