07 mai 2007

TraMeZziniMag a deux ans aujourd'hui !


Deux ans déjà ! De retour d'un de nos nombreux séjours à Venise, l'idée de ce blog a germé, encouragée par un éditeur qui voulait me pousser ainsi à travailler tout ce que j'avais envie d'écrire sur Venise et qui jaillissait ainsi pour la première fois ainsi à l'attention du public.

Peu à peu, les visiteurs se sont faits plus nombreux, des amitiés sont nées au fur et à mesure des pages et ce passe-temps nouveau pour moi est devenu une nécessité. Jour après jour maintenant, j'organise ma vie en fonction de ce moment, dur et doux à la fois, où je m’assois devant mon écran et tape sur le clavier le nom de mon modeste ouvrage sans cesse repris, retravaillé, agrandi : mon blog sur Venise, ce TraMeZziniMag qui est ma façon à moi de célébrer Venise et sa beauté. De lui dire mon amour et lui chanter ma ferveur. 

Mille mercis à tous ceux qui me lisent, qui m'encouragent et m'apportent leur soutien et leurs conseils. Merci de leur fidélité et de leur indulgence.

Le grand jour



Souvent les vénitiens qui se marient fêtent ce grand jour all'aperto (en plein air) et familles et amis se retrouvent autour d'une grande table sur un campiello ou dans une de ces cours ouvertes qui rappellent les comédies de Goldoni. Pluies de pétales de rose, accordéons et robes du dimanche, les noces vénitiennes ont toujours un petit airs de noces campagnardes, quelque chose de naïf et de très joyeux, comme surgi de vieux albums des temps anciens. J'aime croiser ces jeunes couples radieux qui montrent que Venise veut vivre comme on vit ailleurs. Hélas, si l'on croise toujours des mariés, c'est le plus souvent des couples d'asiatiques ou de néo-zélandais désormais qui viennent s'offrir une romantique cérémonie et glissent ensuite sur le grand canal dans des gondoles trop brillantes avant de retrouver leurs hôtes engoncés dans des vêtements trop cérémonieux pour un cocktail au Gritti ou au Danieli ! Pour ma part, je préfère ces mariages populaires où les hommes aux pommettes déjà rougies par le Prosecco serrent un peu trop fort la taille de leurs compagnes en rentrant dans la trattoria casalinga où une mamma affairée leur a mitonné un banquet de poissons et de pâtes comme Casanova en raffolait ! Et vive la mariée !

La présidentielle chez les français de Venise


On a voté à Venise, comme dans les autres grandes villes d'Italie où la France a une représentation consulaire. Pour toute l'Italie, il y avait 28.980 électeurs inscrits. 11.678 d'entre eux se sont exprimés, soit un taux de participation assez faible de 40,3 %. Et le résultat, non encore validé par le Conseil Constitutionnel est le suivant : Nicolas Sarkozy : 48,59 % (soit 5.674 voix) contre Ségolène Royal : 51,41 % (soit 6.004 voix). Pour info et à titre de comparaison, les résultats globaux du vote des français à l'étranger sont les suivants : Nicolas Sarkozy l'emporte avec 53,99% contre 46,01% pour Madame Royal. Dès qu'ils me seront envoyés, et pour la petite histoire, je vous donnerai les résultats de la circonscription consulaire de Venise (qui n'est plus maintenant qu'une sous-circonscription sous l'égide du consulat général de Milan, retour à la situation qui était celle de Venise sous la triste période de l'occupation autrichienne : quand on dit que l'Europe actuelle est une régression...).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...