09 décembre 2007

Des saisons et des jours

L'automne à Venise, c'est beaucoup de douceur, un air encore chaud qui parfois se laisse surprendre par le vent des montagnes qui apporte soudain cette fraîcheur particulière et si pure qu'on ressent sur les sommets enneigés. Puis le soleil revient et la foule envahit les terrasses comme en été. Des nuages gris, puis violets ou noirs. La pluie, dense et violente. Le silence ensuite. De nouveau la douceur un peu moins longtemps et un matin, c'est le brouillard qui envahit la lagune et refroidit les âmes. Tout apparaît différemment. Mystérieux et envoûtant. C'est l'approche de l'hiver. Dans quelques mois, la neige recouvrira la ville assoupie, lions ailés et gondoles, palais roses et pierres blanches, tout sera recouvert d'une couche uniforme. Le ciel se fera d'un bleu très dense et le blanc de la neige comme un manteau immaculé effacera les laideurs et les ruines, la misère de certains quartiers abandonnés.


_____

1 commentaire:

Anonyme a dit…
Cher Lorenzo, je vous offre un rayon de soleil de ma promenade de ce matin sur les Zattere. M.17
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...