02 novembre 2012

Avez-vous vu cet excellent documentaire sur Venise ? : Ports d'Attache Venise



Une journée ensoleillée et un ciel radieux sur Venise sans acqua alta à l'horizon. De quoi mettre de très bonne humeur les vénitiens qui n'ont pas profité du pont de la Toussaint pour quitter la lagune quelques jours. Ceux qui auront vu l'autre matin l'excellent petit documentaire canadien de la série Ports d'attache diffusé sur Arte, comprendront le sens de ces lignes. Quand, loin des chemins encombrés par les hordes de touristes, les vénitiens se retrouvent, sur ces campi tranquilles où le voyageur qui ne connait pas Venise n'ose pas trop rester, de peur de déranger, pour bavarder, pour faire jouer les enfants, boire un verre, on imagine forcément un ciel clément, une douce brise parfumée et ces bruits, tous ces bruits qui composent le décor sonore d'un lieu unique. 

Cette atmosphère justement, le film de Nicolas Boucher, Etienne Deslières et Myriam Côté a su parfaitement la retranscrire. La manière de filmer la vie bourdonnante de ces places tranquilles où les plus âgés se retrouvent depuis toujours, assis sur les bancs de bois, à l'ombre des arbres, pendant que les plus jeunes papotent aux terrasses des cafés, buvant selon l'heure, un café ou le traditionnel spritz. Liant tous ces plans, les jeux endiablés des enfants. Le chant des oiseaux qui semblent vouloir participer à cette euphorie tranquille. Car tout est le plus souvent très doux dans ce décor si commun. Peut-être parce que tous les participants de la scène sont heureux et satisfaits de se retrouver là. En général, les vénitiens habitent tous dans des maisons très petites. Venir sur le campo avec les enfants et y retrouver des amis, c'est comme posséder un grand salon. C'est peu ou prou ce que confirme la très charmante Laura Scarpa, dans un anglais joliment teinté d'accent vénitien. Les cloches de l'église voisine, la rumeur du grand canal au loin avec son trafic ininterrompu de bateaux... Tout cela est unique et justifie d'un coup le choix que beaucoup ont fait de rester dans le centre historique en dépit de tous les inconvénients qu'on ne listera pas ici.

Heidi Hollinger
 
Diffusé très tôt (8h 50), et donc passé un peu inaperçu, ce documentaire très très bien fait. Pour une fois, ai-je envie d'ajouter. A cause des images, du rythme parfaitement adapté au rythme de Venise... Avec le même décor, pratiquement les mêmes sujets, les mêmes acteurs, que tellement de précédentes émissions, les auteurs ont su montrer là un autre spectacle. Et le spectateur se régale.  Les mots sont mal choisis car rien n'est moins du domaine de la fiction que ce documentaire. Il montre et dit la vraie cité des doges et permet aux néophytes d'apprendre l'essentiel. Si les 50 minutes de pellicule ont obligé les réalisateurs à certains raccourcis, toujours facteurs d'imprécision et parfois de méprise, l'essentiel y est et d'une façon parfaite. La musique, le son, le choix des plans, le montage, tout est un régal et on ressent le bonheur pris par l'équipe à faire ce film. TraMeZziniMag leur décerne sans hésiter un satisfecit en or ! 

Il s'agit en fait d'un épisode d'une série de documentaires tournés un peu partout dans le monde par TV5 Québec-Canada, autour de la photographe Heidi Hollinger. Chacun de ses déplacements dans une ville portuaire du monde est ainsi filmé par une équipe efficace et très douée, et c'est un bonheur que de suivre la dame dans des lieux aussi différents que Melbourne, Helsinki, La Havane, Marseille ou Valence. Au fil des mois la production a ainsi mis au monde vingt-six épisodes en deux séries qui seront, nous l'espérons, bientôt disponibles en DVD. 

Nous avons parcouru en long et en large internet en vain pour vous en offrir une copie téléchargeable. En revanche - et jusqu'au 1er avril 2013 - le site de TV5Vidéo Canada diffuse le documentaire (ICI)

 
13 commentaires :

AnnaLivia a dit…

    Oui, j'ai beaucoup aimé. J'aime cette émission en général, notamment l'épisode sur Singapour et sur Malte.
    À voir sur YouTube aussi.
    Bon weekend Lorenzo!
    03 novembre, 2012
 
liliforcole a dit…

    C'est bien fait, gentiment fait. Et en plus, l'ingénue de service n'est pas désagréable à regarder. Bon week-end.
    03 novembre, 2012 

Lorenzo a dit…

    Cela change d'une autre (fausse) ingénue insupportable de niaiserie et d'artificielle spontanéité qui "anime" l'émission d'Arte, "Prochain arrêt", la dénommée Emmanuelle Gaume. Une tête à claques. Mais cela n'engage que moi. Heureusement à chaque fois, les intervenants sur place sont bien choisis et les images bien faites, le montage sympathique.La promenade dans Rome a été un vrai plaisir.
    03 novembre, 2012
 
Lorenzo a dit…

    Hélas non AnnaLivia, sauf erreur de ma part, la vidéo n'est plus disponible sur YouTube à ce jour mais seulement sur le site de TV5 Canada.
    03 novembre, 2012
 
Bernard a dit…

    Je suis d'accord avec vous Lorenzo, cette présentatrice d'Arte est assez insupportable mais l'émission est en général assez réussie.
    03 novembre, 2012
 
Thierry a dit…

    Je vois que les machos se déchaînent sur Tramezzinimag....lol! Ayant le bonheur d'avoir renoncé volontairement, et de plein gré - comme dirait l'autre -à la télé, et sans la connaître, je plaîde pour cette petite Emmanuelle, qui doit bien avoir quelque grâce, Messieurs...hi!hi!hi!

    Pas une seule n'en manque, et si ce n'est physique, c'est qu'elle est d'ordre moral, ou spirituel....
    04 novembre, 2012
 
Thierry a dit…

    Je viens de regarder à l'instant sur gou-gueule/images....mais Lorenzo et Bernard! elle est très mignonne, cette petite....hi!hi!hi!
    04 novembre, 2012
 
Lorenzo a dit…

    pas de misogynie dans mes propos, juste de l'agacement. Certes la dame est avenante, pétulante et pétillante mais se promener dans les rues de Rome avec elle m'a vite agacé. On lui doit une émission très agréable c'est vrai, mais elle en fait tellement trop que cela en devient antipathique. De mon point de vue en tout cas. C'est une d es conséquences de la lutte pour l'égalité des sexes, les femmes dans un métier d'hommes se croient souvent obligées d'en faire dix fois plus que leurs compères et pensent ainsi compenser une "infériorité" qui n'est que dans la tête des arriérés. Soit un être humain est compétent soit il ne l'est pas. peu importe qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme. Emmanuelle Gaume semble ne pas l'avoir compris. Vue la qualité de son émission, Emmanuelle Gaume est compétente et largement. Pourquoi tout ce cirque qui la rend agaçante pour beaucoup ?
    04 novembre, 2012
 
Grand-Langue a dit…

    J'aboutis ici par hasard, très intéressant votre site!

    Grand-Langue
    04 novembre, 2012 

Lorenzo a dit…

    Revenez quand vous voulez, ami montérégien et invitez-vous quand bon vous semble, vous êtes le bienvenu parmi les lecteurs de Tramezzinimag !    04 novembre, 2012
 
gelinotte a dit…

    oui je l'ai vu ce reportage, il y a quelques semaines déjà. Très bien fait.
    05 novembre, 2012
 
Veneziamia a dit…

    C'est un des meilleurs documentaires sur Venise - à mon goût - simple, sympathique, réaliste...à revoir si c'est possible.
    07 novembre, 2012
 
Anonyme a dit…

    Merci de m'avoir fait découvrir ce reportage très bien fait, je l'avais manqué et il aurait été bien dommage de ne pas le voir car c'est bien ainsi que j'ai vu Venise lors de deux séjours à des années d'intervalle.
    Merci aussi pour votre site si précieux. Continuez longtemps !
    Tatie
    08 novembre, 2012
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...