17 juillet 2006

Il Redentore 2006

Comme chaque année depuis des siècles, le troisième samedi de juillet est consacré à la dévotion du Rédempteur. Cette fête, l'une des plus belles et des plus suivies par les vénitiens, tous milieux confondus, attire aussi les touristes avec son magnifique feu d'artifice et ces centaines d'embarcations décorées de fleurs et de lampions où les familles et les groupes d'amis ripaillent après avoir suivi la procession qui traverse le canal de la Giudecca sur un pont de bateaux, à la suite des corps constitués et de tout le clergé, le patriarche de Venise en tête. Mais d'où vient cette tradition ? C'est l'une des plus anciennes cérémonies que les changements d'époque, de régime et de mentalité n'ont guère atteint. La peste et ses ravages en sont à l'origine. En 1576, le Gouvernement, ou bien était-ce seulement le Sénat, fit vœu de bâtir une église si le Christ chassait cette horrible maladie de la ville.  

La disparition de l'épidémie conduit ainsi la Sérénissime à commanditer cette belle église sur la Giudecca où tous se rendent ainsi en franchissant le canal de la Giudecca à pied dans une longue procession très suivie. Le soir, avant de finir (au petit matin) sur les plages du Lido, les vénitiens par milliers s'installent sur toutes sortes d'embarcation décorées et aménagées en salles à manger flottantes et les cuisinières s'affairent dans toutes les maisons pour préparer les plats de fête : sarde in saor, tiramesu, fritelle... Le feu d'artifice - un des plus beaux d'Europe vraiment - attire tout ce bon et chacun crie, chante, plaisante. C'est une expérience que je souhaite à tous les amoureux de Venise. Il faut le vivre au moins une fois. Nous, nous y rendions chaque année avant que les enfants grandissant aient leurs occupations estivales. Suivez le lien que j'affiche : il vous mènera à la description à chaud de cette fête par une amie du Campiello. Et Bonnes Vacances à tous ceux qui sont à Venise en ce moment !
posted by lorenzo at 20:38

Douceur estivale



Le rio San Francesco della Vignapar Danielle du Campiello
 Posted by Picasa

Promenade par un beau jour d'été

Rien n'est plus agréable que de déambuler dans les ruelles et sur les ponts, l'été, loin des touristes. Au hasard d'un chemin, c'est un campo inconnu qui s'offre au promeneur, avec les chats endormis à l'ombre des puits ou sous les arbres. Sur le canal voisin, les reflets ondulants et brillants de lumière sont parfois transformés par le sillage que laisse une barque. 

Des bruits, des odeurs descendent des maisons par les fenêtres ouvertes. Une poulie qui grince avec le linge qu'une main étend tout la haut, une radio, un rideau de bambou qui crisse. Le temps qui passe doucement, c'est Venise en juillet... Peu à peu, quand la fraîcheur reviendra, les maisons s'ouvriront, laissant sortir des petites vieilles qui iront papoter entre voisines sur des chaises qu'elle sortiront devant leurs portes, les enfants iront courir ou jouer à la balle, les chiens feront leur promenade de fin de journée. Puis ce sera la passegiatta... 

Nos amis du "Campiello" qui savent déambuler le long des ruelles et sur les ponts de la Cité paisible des jours d'été, présentent sur leur site de bien belles images de cette Venise tranquille où il fait bon vivre même sous les grosses chaleurs qui accablent bien des visiteurs. En voici quelques unes. Qu'ils soient remerciés de cet emprunt (Merci à Jas, Danielle, Stef !)




posted by lorenzo at 07:11
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...