02 mars 2007

Nouvelles printanières

Je viens de découvrir "Food Box", le blog sympathique et gourmand de Lili qui a décrit avec finesse et sensibilité un séjour (gourmand) à Venise. Allez voir, c'est bien. Cette visite m'amène à parler de la nouveauté du mois et quelle nouveauté ! 

Les bordelais (et tous les aquitains) amoureux de Venise, ceux qui rêvent d'y retourner comme qui n'y sont encore jamais allés et en rêvent depuis longtemps, peuvent sauter de joie : Ça y est, elle a été inaugurée la ligne directe Bordeaux-Venise que nous attendions tous ! Et à un prix défiant toute concurrence ! Tout le monde peut désormais partir vers la Sérénissime sans devoir ensuite se serrer la ceinture pendant plusieurs mois (plus de 300 euros l'aller simple avec Air France et 260 euros en train de nuit), sans avoir besoin de pleurer devant son banquier ni de risquer le surendettement. Voyez plutôt cet exemple tapé au hasard sur le site de réservation en ligne de la compagnie : Aller & Retour direct pour une personne le 21/03/07 (histoire de fêter le printemps sur les Zattere) pour la modique somme de 112,34 €. Ce qui est cher en fait, ce sont les taxes et autres impositions qui grèvent le billet qui lui n'est qu'à 0,01 centime pour l'aller et à 9,99 € le retour : Pour 10 euros Hors Taxes, vous pouvez vous retrouver ce soir ou samedi prochain avec la personne de votre vie dans une voluptueuse gondole, grâce à la compagnie italienne My Air.


 
Compagnie spécialisée dans le bas-prix, elle offre cependant ce que de moins en moins de grandes compagnies aériennes savent réserver à leurs clients : accueil sympathique, ponctualité, sécurité, efficacité. Vous éditez votre billet par internet, 40 minutes avant le départ, on vous l'échange contre le billet définitif et à ce jour, aucun retard constaté. Il arrive même que l'avion arrive en avance ! Rien à voir avec Alitalia où les hôtesses et les stewards vous regardent de travers et question tarif... Vous pourrez voyager à cinq pour le prix d'un aller simple pour deux personnes sur Air France... Ne vous en privez pas.

Dernière chose, bien que vous ayez hâte de monter dans un bateau dès que vous arrivez face à la lagune, ne vous faites pas avoir par le motoscafo qui assure la navette entre l'aéroport et le centre historique. Il est lent, fort cher et passe par toutes les îles. Si vous n'avez pas les moyens de prendre un bateau-taxi, prenez le bus. Il est rapide, confortable et pas cher du tout. Quelques vingt minutes plus tard, vous serez piazzale Roma.

Bon, ceux qui me connaissent me rappelleront que j'ai beaucoup écrit sur les délices du voyage en train de nuit, sleeping et (véritable) wagon-restaurant. C'est vrai, je maintiens que le train demeure un des plus agréables modes de transport. Un vrai voyage. Mais il faut avoir du temps et finalement si on peut réduire au maximum toutes les dépenses qui permettront de profiter davantage des restaurants et des boutiques une fois arrivé sur place, perché no ?
 

Le bateau est aussi un des plus beaux modes d'approche pour découvrir Venise. Quand, par un matin chaud et ensoleillé le navire entre dans la lagune par les passes du Lido, quand il est salué par toutes la barques et les bateaux qu'ils croise, et quand soudain, vous découvrez la plus belle façade du monde qui scintille au soleil devant vous... Le spectacle est véritablement magique et inoubliable. Mais réservez cette joie pour une autre fois. par exemple lorsque vous irez en croisière jusqu'à Corfou ou Alexandrie. Le départ au petit matin ou à la tombée de la nuit n'est pas mal non plus, à condition d'être sur un vrai bateau, j'entends pas là un voilier ou un navire à taille humaine...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...