Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril 16, 2012

Statistiques

..Entre 1951 et aujourd'hui, le centre historique a perdu plus de 65% de sa population et la répartition des habitants entre Venise, les îles et la Terraferma s'est inversée : en 1951 55% des vénitiens habitaient la ville historique et seulement 21% la Terraferma. Aujourd’hui, c'est le contraire avec 66% pour la Terraferma et seulement 23% dans le centre historique. 
..Des données démographiques très précises permettent de comparer les chiffres à travers l'histoire :  . ,.,1422 : 199.000 habitants.  ..1509 : 115.000 (dont11.164 courtisanes !)  ..1797 (année de la chute de la République) : 141.000  ..1931 :  163.559  ..1960 : 145.402  ..1970 : 111.550  ..1980 :  95.222  ..1990 :  78.165  ..2000 : 66.386 
..Le compteur de la Pharmacie Morelli, campo San Bartolomeo au Rialto, installé presque comme une boutade par Venessia.com, indique aujourd'hui à peine un peu plus de 58.000 habitants. Du jamais vu dans l'histoire de la Sérénissime même au temps des grandes épidémies ! _____…

Venise, belle et triste vitrine, par Aldo Cazzulo

Un fidèle lecteur nous a signalé cet article d'Aldo Cazzulo paru dans le Corriere della Sera et publié par Courrier International, le 12 avril dernier. Point de vue réaliste certes mais assez pessimiste traduisant bien la situation actuelle de la Sérénissime, réalisé à partir d'un entretien avec l'ancien maire, le philosophe Massimo Cacciari, adepte du pragmatisme dont l'administration est aujourd'hui très controversée. Sa vision en tout cas s'avère juste et la réflexion de l'auteur, une bonne base pour les dbats actuels sur l'avenir de la Sérénissime. Boutique de souvenirs à Venise. 
 Chaque année, des centaines d’habitants fuient la lagune, l’abandonnant aux multinationales et aux spéculateurs de l’art et la transformant en ville fantôme. Les tentatives pour raviver son économie se heurtent au manque de fonds publics et au fatalisme de ceux qui sont restés. Pour Massimo Cacciari, son ancien maire, Venise est sous l’emprise de deux malédictions : les c…