Accéder au contenu principal

Quand Venise se réveille !

Venise bouge. Venise prend en main son destin. Elle sait que ses dirigeants désabusés ou achetés préfèrent se claquemurer dans le confort de leur position plutôt que de retrousser leurs manches et chercher avec toute la communauté lagunaire les solutions pour sauvegarder la Sérénissime, pour permettre à ses populations de continuer à vivre dans leur ville, pour éviter d'inévitables catastrophes et de massacre écologique qui jour après jour risque d'avoir raison de la Venise dont le sol est foulé chaque année par 1.500.000 touristes. Aux militants depuis longtemps engagés dans un combat difficile contre Rome, contre la Région, contre les pollueurs, les spéculateurs, les profiteurs, s'ajoute désormais l'homme de la rue et les vénitiens de cœur qui à travers le monde veulent défendre cette ville-civilisation dont ils ont compris la valeur et la rareté. Car c'est bien de civilisation dont il s'agit et la révolte qui est dans l'air de la lagune ces temps-ci n'est qu'un commencement. L'aube du réveil.

Tramezzinimag devait publier un long billet explicatif sur l'opposition de la population vénitienne aux Grandi Navi, mais n'étant pas sur place en ce moment, j'ai trouvé plus judicieux et plus utile pour cette lutte dont je suis totalement solidaire, de diffuser l'excellent article-réquisitoire de Olga et Claude Barrère sur leur excellent site olia i klod sur wordpress.com. Il suffit de cliquer ICI.
 

Commentaires