12 août 2005

Un grand MERCI à mes lecteurs !

Je tiens à remercier les 948 personnes qui m'ont fait l'honneur de lire mon article sur le soir du référendum. Sans prétention ce papier a été repris sur un site très fréquenté (http://www.non-2005.org/Le-non-n-est-pas-une-fin-en-soi_a275.html), que je remercie aussi. 

Il faut continuer et crier haut et fort qu'avoir dit non au référendum ce n'était pas dire non à l'Europe, mais clamer avec toute notre énergie, le désir d'une Europe différente de celle confisquée depuis de trop nombreuses années par les technocrates de Bruxelles débranchés de la réalité quotidienne, celle des français comme des italiens, des allemands ou des hollandais. 

L'Europe nous la voulons. Puissante, unie, rayonnante. Une Europe des Nations et des Peuples. Mais nous ne voudrons jamais d'une Europe au rabais, méprisant les gens et leurs aspirations, au nom des principes ultra-libéraux véhiculés par le monde de la finance, des multi-nationales et de leurs actionnaires. Cette Europe-là nous mènerait - nous mène déjà - vers la mort de la démocratie ; vers une dictature impitoyable, celle de la performance, de la concurrence à outrance, de la rentabilité, de l'argent ; Vers l'injustice. 

L'Europe que nous voulons bâtir pour nos enfants qu'ils ont presque enterrée vivante, c'est celle du Général de Gaulle, du Chancelier Adenauer, de Jacques Chaban-Delmas. La seule véritable idée de l'Europe, c'est eux qui l'ont fait naître.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...