16 mars 2007

N'est-ce pas la douceur du printemps qui revient ?


Il y a dans l'air depuis deux ou trois jours quelque chose de différent. Une impression de légèreté. La lumière semble plus joyeuse. Les oiseaux ne s'y trompent pas qui chantent à qui mieux mieux dès l'aube. Le ciel parait plus haut. Tout est paisible. La brume du matin ne nous pénètre plus de sa fraîcheur incisive, elle se fait caressante et tiède dès les premiers rayons du soleil. Les reflets de l'eau ont pris des couleurs plus vives, les façades semblent sourire. C'est indubitablement la fin de l'hiver et Venise s'étire, baille et s'ouvre comme le regard d'un enfant qui s'éveille, tout engourdi encore des rêves de la nuit.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...