04 janvier 2008

COUPS DE CŒUR N°19

Osteria Candela del Bomba
Cannaregio 4297/98 , Calle dell'Oca,
Tel : 041 5201438.
Ouvert de 10h30 à 14h00 et de 17h30 à 22h30.
C'est incontestablement une des meilleures osterie de Venise. On y trouve la vraie vie vénitienne et l'ambiance parfois rude résonne en dialecte le matin comme le soir. Il faut s'y rendre le matin dès l'ouverture quand les ménagères du quartier et les gondoliers s'y retrouvent pour boire un verre de blancs accompagnés de cicheti casalinghe (litt. : comme à la maison et par extension : traditionnels) : petites fritures de poissons, charcutailles, oeufs durs venus d'une ferme de la lagune. Tout y est frais et très goûteux. Le comptoir déborde chaque jour de victuailles comme une corne d'abondance dans les tableaux des grands maîtres vénitiens d'autrefois. Le choix est d'autant plus difficile que personne ne prendra le temps de vous expliquer ce qu'il y a dans les plats. Cela fait partie du jeu après tout. La salle cachée par un lourd rideau de toile verte derrière le bar est un lieu magique, comme rescapé du temps de la Sérénissime. Attendez-vous à voir surgir Goldoni et une troupe de comédiens encore en costume : une longue table d'hôte occupe toute la longueur de la salle. Des poutrelles de bois servent la plupart du temps aux gondoliers qui y posent leurs canotiers. Dans ce cadre rustique mais authentique, vous goûterez avec délectation la pasta e fagioli, les spaghetti au poisson, les macaronis aux légumes, sans oublier la morue à la vicentine (une des meilleures, sinon la meilleure de Venise). Il faut essayer aussi l'assortiment de poissons grillés au four. Quant aux vins, il y a pléthore de petits et grands crus du Frioul et du Veneto. En plus les prix sont peu touristiques. Il faut seulement faire l'effort de pousser la porte et oser se risquer parmi les habitués. J'avais un ami persan (il faisait ses études d'architecture à Venise) qui y passait ses soirées, vantant la chaleur de l'accueil et la doucereuse amitié du vin rouge frioulan !
...
Cantina Canaletto
Castello 5490, Calle della Malvasia
Tel : 041 521 2661
http;//cantinacanaletto.it
C'est un lieu connu et fréquenté des touristes mais cela ne veut pas dire que ce restaurant qui est aussi un bar à vin et une pizzeria, soit un bouge infect qui sert une nourriture édulcorée internationale. Le lieu est agréable, confortable et joli, le service attentif et les patrons sont passionnés. Gabriele, Bepi et Silvio comme le chef Renato proposent des plats traditionnels mais aussi des recettes inventives qui sont élaborées pour accompagner un vin. Car chaque plat est proposé avec son vin. Pour ceux qui veulent surtout déguster les grands crus d'Italie, un assortiment de charcuteries et de fromages permet de passer un agréable moment dans la vinothèque. Pour les gens pressés et pour les fanatiques de pizza, celles que sert la cantina Canaletto sont exclusivement à base de produits frais du jour et tous sélectionnés chez les meilleurs fournisseurs. La pâte à pizza, comme le pain et les gressins sont fabriqués sur place quotidiennement. Les prix grimpent ces derniers temps mais la qualité semble rester à un bon niveau. Il faut peut-être en profiter. La petite terrasse est très agréable en été mais l'intérieur est plus cosy.
...
Sylvie Mamy,
Balades musicales dans Venise
Éditions Monde Nouveau.
Voilà un ouvrage délectable comme une tarte aux amandes. J'ai pris beaucoup de plaisir à le relire. Architecture, peinture et littérature sont abordés dans ce guide par le biais de la musique. Et on sent bien au fil des pages que Venise est avec évidence la ville où tout est musique. Sept itinéraires thématiques entraînent l'amateur dans une Venise sonore. Ils satisferont aussi le promeneur pressé à l'esprit pratique. L'auteur qui écrit fort bien vit le plus souvent à Venise. Elle en parle très bien avec cette pointe de détachement qui prouve son amour profond et inconditionnel. Son érudition n'est jamais pesante ni insistante. Le livre décrit en détail des tas de lieux méconnus dont presque personne n'a l'accès. Comme l'écrivait Adrien de Vries dans son commentaire sur ce livre : "L'histoire de Venise ne peut bien se comprendre que par les témoignages de sensibilités passionnées, enivrées par ses rues, ses fondamente, calli et campi, ses escaliers à l'issue improbable, aux trésors innombrables. Se perdre à Venise, c'est être certain d'être enchantés, au hasard d'une porte ouverte, d'un porche caché, d'une façade à l'air triste et délabré...Dans le labyrinthe vénitien où plus d'un se sont perdus, voici plusieurs cartes et itinéraires à suivre." Les promenades proposées durent une demie-heure ou plus six heures.
...
Benedetto Marcello
Sonates pour violoncelles
Anthony Pleeth et Richard Weeb, Christopher Hogwood
Label Explore. 2006.
B000EQHVAW
Ce n'est pas un disque très récent mais je l'ai découvert à Noël dans mes chaussures. Ces sonates très connues qui font partie des premières pages écrites pour le violoncelle sont ici magistralement interprétées par les violoncellistes anglais Anthony Pleeth et Richard Weeb qu'accompagnent Christopher Hogwood au clavecin. Benedetto Marcello - qui a donné son nom au conservatoire de Venise - est à ma connaissance le seul patricien (il siégea au conseil des quarante) qui fut à la fois magistrat, homme politique et compositeur. S'il avait été élu doge comme certains de ses ancêtres, la république aurait été gouvernée par un artiste de grande qualité.

________

2 commentaires:

Marianne a dit…
oui c'est un très beau disque et ces sonates sont très belles aussi. Je découvre votre blog et je suis émerveillée par tout ce travail cette érudition cette passion je crois que je vais revenir souvent vous lir.
Anonyme a dit…
Merci pour ces adresses en or!!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...