03 décembre 2007

Instantanés

Les vénitiens savent profiter du moindre rayon de soleil et peuvent tout arrêter pour un moment de farniente. En voici un exemple : Maître Chat en pleine action...

On ne peut pas être pressé et que cet affolement soit efficace à Venise. On agit, on est efficace mais on sait prendre son temps. le calme comme la sérénité aident à la réussite des grandes actions. La lecture du Gazzettino pendant la promenade de Médor procède de cet état d'esprit... 
Ou cet instantané volé au quotidien de la Strada Nova. La vieille dame "Je te dis ton horoscope ?", "Oui maman si tu veux"...

 
A Venise bien plus qu'ailleurs, on vient à l'art, mais si l'art sait venir jusqu'à vous, ce n'est pas mal non plus...


_______

4 commentaires:

 

Tietie007 a dit…
Génial ce chat ! J'aime beaucoup Venise hors-saison ! http://tietie007.over-blog.com
Marie a dit…
J'ai raté le "hors saison" "en novembre mais j'ai programmé un prochain voyage fin mars qui, je le souhaite, me verra découvrir des lumières pré-printanières.. Ces photos de petits riens sont extra et rendent bien compte de la vie "ordinaire" qui semble bien douce.... Et puisque le matou ( cool, s'il en est) est en première place, je reviens à une ancienne question sur les chats et pourquoi les chats de Venise et mon hypothèse. Hormis le fait que le chat est cousin lointain du lion, il a du être très utile dans des temps anciens pour chasser les rats dans une ville particulièrement "humide" et où il y avait de surcroit beaucoup de marchandises à protéger. Je crois même avoir lu il y a longtemps que les chats étaient embarqués sur les bateaux marchands... Amitiés Marie
mhaleph a dit…
Lectrice assidue de TraMeZziniMag, je craque littéralement pour ce chat vénitien qui semble prendre la vie du bon côté. Sollers aime bien s'écouter parler, mais cette vidéo que j'avais déjà vue et que j'ai revue avec plaisir est une assez bonne introduction à Venise évidemment...
Florence a dit…
Gato serà deventa leone (Gatto rinchiuso diventa leone)

COUPS DE CŒUR N°18

Un blog pour les papilles : luc.blogspirit.com
Découvert hier soir un blog comme je les aime, celui de Luc, gourmand et gourmet qui écrit bien et sait mettre l'eau à la bouche quand il décrit les vins qu'il a aimé et les restaurants qu'il fréquente. Son billet sur les cichetti et la tradition culinaire vénitienne est un régal. Son texte est un excellent résumé du mode de vie vénitien (que l'on retrouve avec quelques variantes partout ailleurs en Italie). Parfaite description d'un art de vivre qui est celui de TraMeZziniMag. Ah, la fameuse "dieta mediterranea" !
 Spaghetti olio e aglio
Pour quatre personnes, il vous faut : 150 ml d'huile d'olive italienne de qualité, 4 gousses d'ail frais, 400 à 500g de spaghetti n°5, du persil frais, du sel et du poivre.
Faire chauffer l'huile à feu doux dans une casserole, quand elle est chaude ajouter l'ail haché et une pincée de sel. Faire revenir à feu doux en remuant jusqu'à ce que l'ail soit coloré (il ne doit ni caraméliser ni brûler). Retirer du feu. Pendant ce temps porter à ébullition une grande quantité d'eau salée. Quand l'eau bout, ajouter les spaghettis et laisser cuire 2 à 3 minutes. Les pâtes doivent rester fermes. Al dente. Égoutter et remettre dans la marmite. Ajouter l'ail avec son huile. Ajouter le persil haché grossièrement et bien mélanger. Vérifier l'assaisonnement. Servir immédiatement dans un plat préalablement chauffé et huilé. Vous m'en direz des nouvelles, c'est à mon avis une des meilleures recettes de spaghettis. Un petit conseil au passage : sur l'avis d'une vieille cuisinière italienne, je n'achète plus de pâtes de marque, qu'elle soit française ou italienne. Il y a dans la plupart des super-marchés des paquets de pâte "génériques", souvent de qualité bio, sans marque précise et souvent extrêmement bon marché. Ce sont de loin les meilleures. Barilla et Panzani sont laissés loin derrière ! Pareil pour le riz. On trouve du riz rond pour risotto en confection de 1 kilo, sans marque et de provenance italienne (coopératives rurales du nord de la Vénétie) délicieux pour moins d'1 euro. Et zut à la mondialisation et à la dictature du profit !

_______

5 commentaires:


Louise a dit…
miam miam, recette ensoleillée en ces jours de grisaille
Anonyme a dit…
Spaghetti olio e ruccola... Hum ! 
M.17
venise86 a dit…
Merci Lorenzo... J’étais venue chercher un peu de hauteur et de distance, prendre des nouvelles du quotidien de Venise, et je trouve le tout, et en plus l'amitié que tu me fais de signaler ma modeste production bloguienne... La journée sera meilleure, grâce à la lecture de tes derniers articles. Bonne journée.
venise86 a dit…
Tu veux me faire devenir mamma italienne? Déjà que que la nature après un certain age n'est pas indulgente, alors avec de pareilles recettes !! Au secours !! Mais comment donc font les vénitiennes pour rester minces et élégantes avec une telle cuisine ?
Lorenzo a dit…
mais non les pâtes ne font pas grossir. Et puis comme disait mon père : "ce n'est ce qu'on mange qui fait grossir, mais les remords qu'on a après !"...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...