Accéder au contenu principal

Venezia è il mio futuro

En juillet les vénitiens ont manifesté d'une manière originale pour démontrer avec leur attachement à leur ville leur détermination à faire bouger les choses face à l'inertie de l'équipe Brugnaro

Un groupe de jeunes gens entre vingt et trente ans s'est organisé, cette Generazione 90 n'a pas fini de nous surprendre et nous devons soutenir leur action. Maxi Navi, moto ondoso, pollution atmosphérique et pollution des eaux de la lagune, inconduite des hordes de touristes mal élevés qui consomment la ville et ne respectent rien, commerces de proximité qui ferment, transports en commun submergés par les groupes, prix qui grimpent, impossibilité de se loger... 

Il est loin le temps où les vénitiens résignés partaient s'installer en terraferma. Aujourd'hui les jeunes ne veulent plus partir et nombreux sont les vénitiens exilés à Mestre ou à Marghera qui veulent revenir dans le centre historique. Cela a donné cette impressionnante mobilisation immortalisée par les vénitiens eux-mêmes à qui TraMeZziniMag rend hommage. Qu'ils soient assurés de notre soutien inconditionnel ! 

Un témoignage recueilli sur les réseaux sociaux. ceux qui sont passés par Venise cet été auront remarqué ces banderoles un peu partout dans la ville, partout où des vénitiens de sang ou de cœur, résidents et bien décidés à le rester, vivent et sont prêts à lutter pour la sauvegarde de leur ville !

Foto Veronica Scarpa





Foto Alberto Alberti
Foto Alberto Benvenuti
Foto Aline Cendon
Foto Althea Pauletto
Foto Althea Pauletto
Foto Althea Pauletto
Foto Althea Pauletto
Foto Althea Pauletto
Foto Althea Pauletto
Foto Althea Pauletto
Foto Anna Bolcato
Foto Anna Bolcato
Foto Cristina Marson La Rossa
Foto Dario Vianello
Foto Federica Travagnin
Foto Gagliardi
Foto Giangelo Bellati
Foto Jessica Torli
Foto Magda Pattarello
Foto Marco Gasparinetti

Foto Paolo Valdisserri
Foto Philippe Apatie
Foto Saveria Befana
Foto Sebastian Fagarazzi

Foto Monica Sambo
Foto Carla Sitran
Foto Flavio Lombardo

Commentaires